LES RACINES 

de L'Herbe-aux-Etoiles

Un aboutissement… et aussi un commencement

Derrière L’Herbe-aux-Etoiles, c’est moi ! 
Je suis Véronique Flament, j’habite Gesves, un village situé dans le condroz namurois.
Je suis bioingénieure de formation, guide nature, éco-conseillère et formée en aromathérapie cosmétique.
Après quelques années de travail en laboratoire pharmaceutique (!) puis dans le conseil en environnement, j’ai senti le besoin de me tourner vers quelque chose de plus concret, de mettre « la main à la pâte ». Je réalisais déjà mes propres cosmétiques et j’avais la volonté de me diriger vers une activité plus proche de la terre. Un voyage de plusieurs mois en Amérique latine et en Espagne, jalonné de rencontres inspirantes, m’a permis d’imaginer et de mûrir mon projet de petite entreprise de cosmétiques naturels. Ce projet est comme un aboutissement dans le sens où il réunit bon nombre de mes centres d'intérêt et domaines de compétences : le contact sensible avec les plantes et la nature, le travail en laboratoire et la formulation, une activité écologiquement responsable et consciente. Un point essentiel lors de la définition de mon projet : positionner et maintenir la
joie au centre de mon activité. 

« Ne vous demandez pas de quoi le monde a besoin. Cherchez ce qui vous fait vibrer. Parce que ce dont le monde a besoin, c’est de personnes qui vibrent avec la vie. » Harold Whitman

 
Récolte de calendulas
Véronique Flament
Fabrication en atelier

Les valeurs de L’Herbe-aux-Etoiles

et la qualité de mon travail

J’ai à coeur de proposer des cosmétiques de qualité : bons pour le corps et bons pour la terre
Tout ce dont notre corps a besoin se trouve dans la nature, tous les ingrédients pour prendre soin de soi sont là. Ce qui fait leur force et leur efficacité, c’est leur complexité naturelle et le fait que le biologique sait parler au biologique.
Les produits l’Herbe-aux-Etoiles ont un impact  limité sur l’environnement, et je suis en constante amélioration pour réduire encore davantage cet impact. Cela passe par le choix des matériaux des flacons, la commande des ingrédients « en gros », l’emballage des colis, l’organisation à l’atelier, la sélection d’ingrédients locaux… 

Ma marque de fabrique: « Fait à la main, avec joie, amour et intention »

Ma fabrication est 100%  artisanale et j’y mets une intention particulière : qu’à travers mes produits, chacun puisse renforcer son lien avec la terre et le vivant.
Ayant aussi l’envie de partager mes connaissances et d’encourager le faire soi-même et l’autonomisation, je propose des
ateliers pour apprendre à préparer soi-même ses cosmétiques, avec des ingrédients sains et qui apportent leurs bienfaits à votre peau.

En pratique, ça donne quoi ?

  • Des ingrédients simples, pas ou peu transformés. Tout comme une nourriture saine est une nourriture fraîche et peu transformée, une cosmétique saine est une cosmétique faite d’ingrédients peu transformés : des huiles végétales, des huiles essentielles, du café, des argiles, de la semoule,…

  • Des ingrédients naturels. Aucun ingrédient de synthèse ou pétrochimique, pas de fragrance ni parfums. Pour des cosmétiques naturels, cela parait à la fois évident et important à préciser ! Par exemple, les odeurs de mes produits proviennent directement des huiles essentielles et des macérats végétaux utilisés. Les ingrédients naturels sont facilement biodégradables.

  • Des ingrédients et des cosmétiques non testés sur les animaux.

  • Des plantes médicinales mises à l’honneur. Mon souhait est de les faire (re)découvrir et de mettre en lumière leurs bienfaits pour la peau.

  • Pas d’huile de palme. J’ai choisi de ne pas utiliser d’huile de palme dans mes savons car les filières équitables et qui ne provoquent pas de déforestation ne me semblent pas suffisamment fiables. 

  • La saponification traditionnelle à froid. J’utilise cette méthode ancestrale pour créer mes savons : la soude réagit avec les huiles (végétales dans mon cas) pour donner du savon et de la glycérine. La glycérine naturellement présente dans le savon aide à maintenir l’hydratation de la peau. Mes savons sont également « surgras », c’est-à-dire qu’ils contiennent un surplus d’huile (non saponifiée) qui contribue à empêcher le dessèchement de la peau. Les savons « conventionnels » et les méthodes industrielles chauffent les ingrédients pour accélérer le processus. Cette chauffe provoque une dégradation des ingrédients et nécessite un rinçage qui élimine les restes de soude mais aussi la glycérine formée. Les savons réalisés traditionnellement à froid nécessitent un temps de repos (la cure) d’au moins une lune (4 semaines). J’aime respecter ce rythme et cette méthode qui m’apparaissent bien plus cohérents et sensés.

  • Des ingrédients biologiques - équitables – locaux. Je fais quasi toujours le choix d’ingrédients labellisés biologiques. Ce détail est indiqué sur les étiquettes par une astérisque *, signifiant ingrédient biologique. Lorsque ce n’est pas le cas, soit il s’agit d’un ingrédient non labellisable (l’eau, les argiles… ne sont pas labellisables), soit j’ai préféré un ingrédient local et/ou équitable pour lequel le producteur n’a pas sollicité la labellisation bio. Par exemple, je collabore avec l’association de femmes Tamneere qui produit du beurre de karité brut au Burkina Faso sans aucun produit chimique et pour lequel chacun est rémunéré équitablement et de manière durable. Pour la cire d’abeille, je fais confiance à l’apiculteur et naturaliste Szaniszlo Szoke situé à 500m de L’Herbe-aux-Etoiles.

Savons artisanaux
Poser une intention

Lorsque mon fournisseur principal en Belgique propose plusieurs provenances, je privilégie la qualité et la proximité. Par exemple, pour l’huile essentielle de lavande vraie que j’utilise dans mon baume bienfaisant au Calendula, je choisis une huile qui provient de France, terroir traditionnel de la lavande vraie, et non une huile de Bulgarie.

  • Des collaborations belges, même pour les dossiers toxicologiques ! La cohérence écologique va de pair avec l’économie locale. C’est pourquoi la grande majorité de mes fournisseurs et collaborateurs (13 sur 14) sont basés en Belgique. Même les dossiers toxicologiques de L’Herbe-aux-Etoiles sont réalisés par une srl belge. 

  • Une marque Zéro plastique. Aussi bien pour les ingrédients que pour les contenants, aucune matière plastique n’est utilisée. Pour les ingrédients, cela signifie qu’aucun ingrédient n’est d’origine pétrochimique (la paraffine, les huiles minérales, les silicones, la glycérine de synthèse, les adjuvants conventionnels (polymères…)… sont d’origine pétrochimique). Pour les contenants, j’ai fait le choix de matériaux nobles, réutilisables ou hautement recyclables : verre, métal, aluminium et papier. Aucun plastique, même pas pour les couvercles. De plus, je reprends les pots en verre vides afin de les réutiliser !

  • Conscience et Intention. Chaque étape de la fabrication est faite en conscience de notre unité avec le vivant qui nous entoure et dans le respect de la terre. En pratique, cela se traduit par prendre le temps : d’être pleinement présente, de me rappeler le sens de l’existence de L’Herbe-aux-Etoiles, de ramener à ma conscience d’où viennent les ingrédients que je vais utiliser et de remercier les plantes, les abeilles, les humains qui me permettent d’avoir ces ingrédients entre les mains, d’allumer une bougie symbolique, d’entonner un chant sacré, d’émettre une intention qui accompagnera mon produit. L’intention de fond posée pour L’Herbe-aux-Etoiles est d’accompagner chacun à renforcer son lien à la nature.

« La nature parle le langage que notre corps comprend »  Traduit de Tierra Pura

  • Des ateliers funs pour apprendre à fabriquer son shampooing solide, sa crème hydratante, son dentifrice, son sérum… Et à travers ces produits, il s’agit de découvrir les matières végétales et naturelles, comprendre lesquelles conviennent à votre peau et apprendre les bases de la création de cosmétiques maison et zéro déchet.

savon étoile
Baume Calendula Noel
Gamme Herboristerie BoKay
Coupe savon exfoliant café